Les ponts de Charente-Maritime (épisode 2)

Blog

Ouvrages d'art et souvent d'histoire, mastodontes de ciment et d'acier, les ponts de Charente-Maritime sont aussi pratiques qu'agréables à traverser. Votre camping l'Océan, à Châtelaillon-plage, vous fait voyager au coeur d'un patrimoine culturel et architectural enivrant. Cette deuxième partie vous raconte l'histoire du Pont de l'île de Ré, du Viaduc de la Seudre, du Pont de la Cèpe et du Viaduc de Martrou. Les reconnaîtrez-vous ?

Les ponts de Charente-Maritime

Le Pont de l'île de Ré

Bâti en moins de deux ans, le Pont de l'île de Ré a été inauguré en 1988. Il relie le continent depuis la commune de La Rochelle jusqu'à l'île de Ré. Avec ses 2,93 km de long, c'est le troisième plus long pont de France derrière le Pont de Saint-Nazaire, inauguré en 1975 et faisant 3,35 km de long et le Pont de l'île d'Oléron, inauguré en 1966, pour une longueur de 3,03 km. Pour sa construction, plus de 50 000 tonnes de béton et 6 000 tonnes d'acier ont été nécessaire. Il culmine à 42 mètres. Sa particularité ? Rester payant pour limiter l'afflux de véhicules, surtout l'été. Cette décision n'a jamais été revue. Il est aussi accessible par les piétons et les cyclistes toute l'année. Pour eux, en revanche, c'est gratuit ! A bon entendeur...

Le Viaduc de la Seudre

Cet ouvrage d'art a été construit au début des années 70 afin de faciliter les liaisons entre la presque'île d'Arvert près de Royan et l'île d'Oléron ou Marennes. Ainsi, il enjambe l'estuaire de la Seudre sur un peu plus de 1000 m de long, pour une hauteur d'environ 20 m. Du haut du pont, l'on aperçoit le Port-de-la-Grève et le clocher de l'église de Marennes. Pour accéder au pied du pont, il est possible de suivre les indications Port-à-Sec.

Le Pont ferroviaire de la Cèpe

La construction du Pont de la Cèpe remonte entre 1883 et 1886. C'est de loin le plus ancien de cette série. C'était à l'origine un pont destiné au transport ferroviaire. Il reliait la commune de Cabariot au Chapus. D'une longueur de 142 m, il culmine à 4,30 au dessus des plus hautes eaux de marée. Sa particularité ? Il disposait à l'époque d'une "passe-marinière" mobile tournante, afin de faire passer les bateaux mâtés.

Le Viaduc de Martrou

Si vous avez déjà rejoint La Rochelle à l'île d'Oléron ou Royan par la route, vous avez très surement emprunté le Viaduc de Martrou. Situé à Rochefort, juste derrière le Pont-Transbordeur, il permet de franchir la Charente. Après avoir été payant pour les véhicules non-immatriculés en Charente-Maritime, il est gratuit pour tous depuis 2004. Soit, un peu plus de 10 ans après sa construction... D'une longueur d'environ 1 km, il culmine au-dessus de la Charente à 42 m.

Photo : Le Pont de l'île de Ré (crédit photo : Pinterest)

lundi 05/12/2022 - 16:14:00
Cet article vous a plu ? Partagez-le !
 

Découvrez aussi :